fr en

Chabert & Associés - Avocats
Lyon - Paris

Catherine CHABERT

Clerc d'Huissier de Justice au tout début de sa carrière et juriste d'entreprise pendant quelques six années au sein de grands groupes (NCR France / Cie Générale des Eaux), Catherine CHABERT intègre en 1990, dans un premier temps en tant que conseil, puis en qualité d’Avocat, un cabinet d'avocat parisien dont l'activité est dédiée au droit des technologies avancées. Au terme de 15 années (en 2005), elle fonde sa propre structure.

En entreprise, elle pratique le droit de l'Informatique tant côté utilisateur (au sein d’une étude d'huissier qu'elle informatise) que côté constructeur (au sein d’une Cie américaine : NCR France - groupe ATT INGENICO).

Forte de cette expérience, elle prend la direction de l'antenne lyonnaise d’un Cabinet d’Avocats parisien (ALAIN BENSOUSSAN – AVOCATS) spécialisé en droit des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication.

En 2005, elle crée son propre Cabinet et met son expérience au service de ses clients, PME et grands comptes, pour lesquels elle intervient en conseil (60% env.) et en contentieux (40 % env.).

En 2013, elle ouvre un bureau secondaire à Paris 17e.

Elle a dispensé des cours au sein de plusieurs établissements universitaires (Lyon I, II, IAE) et d’écoles supérieures (EM LYON, IGS, Ecole des Avocats) tant en droit de l’informatique qu’en droit des biotechnologies, anime régulièrement des conférences et publie des articles dans la presse et sur les réseaux sociaux.

Elle est l'auteur d'un ouvrage intitulé « Les Biotechnologies, l'Ethique Biomédicale et le Droit », publié aux éditions HERMES en 1995 après le vote de la première loi de bioéthique et a collaboré à plusieurs ouvrages consacrés au droit de l'informatique, également publiés aux éditions HERMES.

Elle consacre une partie de son temps à des activités associatives dans le domaine de l'informatique (ADIRA) et a été présidente puis vice-présidente de l'Association pour la Défense des Enfants sur Internet et les Réseaux (A.D.E.I.R) dont l'objectif était la lutte contre les réseaux pédophiles. Elle est membre de l’Union Internationale des Avocats (UIA). Elle est active au sein du Rotary, Club Lyon Croix Rousse, district 1710.